index
Section 1
photos stages
mime corporel Thomas leabhart
Page vide

 
Le mime corporel /
corporeal mime



Au cours de ces stages de formation, Nicolas QUEINNEC restitue l'enseignement de Thomas LEABHART au travers des gammes corporelles, des figures et pièces du répertoire sans oublier le travail d'improvisation.

Il a également enrichi son enseignement par l'étude d'autres disciplines. Ainsi, ses exercices d'échauffement (back exploration) s'inspirent des techniques LESSAC, ALEXANDER ainsi que du yoga.

Enfin, il a développé des méthodes personnelles de recherche du mouvement permettant à chaque élève de créer sa propre composition.


At the heart of his pedagogy, Nicolas QUEINNEC preserves the original teachings of LEABHART including the corporeal scale, figures of styles, repertoire and improvisation.

In addition to LEABHART's teaching, he has developed and enriched his own technique with influences from other corporeal disciplines. His "back exploration" sequence (warm-up) is inspired by LESSAC, ALEXANDER, as well as yoga.

The goal of his teaching is to allow each individual to research and develop a personal style and voice in creating an original composition.

Extraits d’articles de Thomas LEABHART sur Etienne DECROUX et  le mime corporel

T. LEABHART et E. DECROUX  1974. T. LEABHART Coll.
Etienne DECROUX, Joséphine NOYE MAISTRE, Thomas LEABHART. 1971.  Photo : André MAURICE
T LEABHART. 1999  Photo : Larsen & Talbert

La concentration

" Dans le travail d'improvisation, DECROUX répondait différemment à nos efforts : moqueries, éloges chaleureux, colère ou tendresse compatissante. (…) Des commentaires tels que " il faut que tu chantes avec tes muscles " ou " tu n'as pas trouvé le rythme de la pensée " ou encore " n'essaie pas d'être intéressant, sois simplement ". Je me souviens d'un jour où il me demanda de " vider l'appartement pour que Dieu puisse venir y habiter "(...).


Tension dramatique

" Quand je travaillais avec DECROUX, celui-ci me dit une fois que nous étions comme des plombiers qui mettent en place de la tuyauterie. Il admit que le travail était fatigant et fastidieux pour le moment, mais il me promit qu'un jour je serai capable de fabriquer de la vapeur chaude qui circulerait dans ces tuyaux.
Par contre, il ne se contenta pas d'attendre pour que la vapeur monte dans un acteur froid. Il construisit des exercices précisément à cette fin.(…) Quand il en faisait la démonstration, il jouait de ses muscles comme d'un violon, chaque mouvement ayant pour origine un vibrato soutenu dans les régions les plus profondes du corps. Cette vibration, ce chantonnement intériorisé sous la forme d'une respiration musculaire, est au cœur de son travail. C'est parfois une alternance rapide, subtile, presque invisible, de muscles tendus et relâchés.
"

CONCENTRATION

"In the work of improvisation, DECROUX had differents kind of responses to our efforts: mockeries, warm praises, anger or compassionate kindness.… Commentaries such as "it is necessary that you sing with your muscles" or "you did not find the rhythm of the thought" or "do not try to be interesting, be simple." I remember of a day when he asked me "to empty the apartment for that God can come there to live." (...)

DRAMATIC TENSION

"While working with DECROUX, he once explained to me that we are like plumbers who place the pipes in the ground. The work is tiring and fastidious for the moment, but he promised me that there will be a day when I will be capable of creating the hot vapor that will circulate through the pipes.
However, he did not show patience for this vapor to rise in a cold actor.
He constructed very precise exercises for this purposes…. When he gave a demonstration, he played his muscles like a violin, each movement originating from a vibrato sustained by the most profound place in the body. This vibration, this interior humming expressed itself with a form of muscular respiration that is at the core of DECROUX's work. It is sometimes an alternation between fast, subtle, almost invisible muscles alternating between relaxation and tension.

En 1962, DECROUX dit dans une interview :
" J'affirme que rien n'est plus beau qu'un cadavre. Prenez un homme qui a été toute sa vie envieux, sirupeux, calculateur, menteur. Son visage vous est insupportable. Mort, il a toute la noblesse d'un pharaon. (…) Quand il joue - sportif, ouvrier - , le corps peut aller jusqu'à l'extrême, il n'est jamais indécent. Il suffit de peu de chose pour rendre un visage parfaitement obscène ."

" DECROUX s'opposait aux mouvements périphériques du corps mettant l'accent sur le visage et les mains. Il les décrivait comme " instruments du mensonge, séides du bavardage ". Il fait du tronc l'élément le plus important. Ce n'est pas par accident que son mentor, Jacques COPEAU, de par son approche révolutionnaire de l'entraînement de l'acteur posa des masques sur les visages de ses élèves.(…) DECROUX dit que dans son travail, le corps entier devient visage. Le visage annulé, le corps n'avait pas trop de tous ses membres pour le remplacer. "

In 1962, DECROUX said in an interview in Combat :
"
I want to state that nothing is more beautiful than a cadaver. Take a man who during his life was envious, conniving, and a liar and you will find his visage unbearable. However, while he is dead, he carries the nobility of a pharaoh. (...) When the body is in motion - athletic, or in work - it can go to extremes without appearing indecent. Yet, only a few things are required to return a perfectly obscene face."

opposed the peripheral movements of the body, of emphasizing the facial and manual expressions which he described as instruments of deceit, devoted henchmen of gossip. He emphasized the torso as the most important element. It is not by chance that his teacher, Jacques COPEAU, through his revolutionary approach to the training of the actor placed the mask to veil the faces of his students. DECROUX said that in his work, the entire body became the face. With the facial expression veiled, the body resorts to the rest of his other parts to compensate."

Textes de Thomas LEABHART. Extraits du livre " Etienne DECROUX, mime corporel. Textes, études et témoignages " (sous la direction de Patrick PEZIN, L'Entretemps Editions, Saint-Jean-de-Védas 2003)

California  / Department of Theatre & Dance at Pomona College / Thomas Leabhart /

Organisation / Logisitic

Photos workshops

Mime corporel

Inscription / registration

Le mime corporel est une technique développée par le comédien et pédagogue  Étienne Decroux  (1898 - 1991). Cette technique théâtrale prend le corps pour principal moyen d’expression et l’acteur comme point de départ de la création.


Le mime corporel est une technique développée par le comédien et pédagogue  Étienne Decroux  (1898 - 1991). Cette technique théâtrale prend le corps pour principal moyen d’expression et de création pour l'acteur. 



«  Aux source de l'action physique  »


Ce thème de stage, en référence à l'un des aspect du travail de Stanislavski, met l'accent sur les possibilités d'expressions scéniques que nous offre le mime corporel.


L'interprète, danseur où comédien, est un artiste créateur par sa présence, ses mouvements et ses déplacements.


L'enseignement d'Etienne Decroux se compose d'une approche technique  :  figures, gammes et déplacement. Mais il n'exclue pas le travail de création et d'improvisation.

Ainsi cette technique apporte à chacun une plus grande aisance sur scène jointe à la prise de conscience de sa «  musicalité intérieure  ».


Programme du stage  :





  

Nicolas QUEINNEC


Après une formation de comédien et metteur en scène avec Julian NEGULESCO et Virgil TANASE de 1998 à 1999 ; d'aprentissage de la méthode de l'Actort Studio à l'Atelier International de Théâtre aurpès de Blanche Salant et Paul Weaver de 2000 à 2001, il approfondit le travail de l'acteur par la technique du mime corporel avec comme professeur Thomas LEABHART.


Organisateur et assistant pédagogique  de stages  avec Thomas LEABHART  depuis 2005. Egalement architecte et scénographe, il travaille comme directeur du Cercle de la Montade, association spécialisée dans les arts plastiques et l'enseignement du théâtre. 

 

 

Elève et assistant d'Etienne DECROUX de 1968 à 1972, Thomas LEABHART enseigne et poursuit son travail de création aux Etats-Unis à Pomona College (Californie) depuis 20 ans. Il est membre de l'équipe artistique de l'ISTA (International School of Theater Anthropology) dirigé par Eugenio BARBA.

Former student and assistant of Etienne DECROUX from 1968 to 1972, Thomas LEABHART taught and performed in United States for twenty years and is professor of theater at Pomona College (California). He is member of the artistic group ISTA (Internation School of Theater Anthropology) directed by Eugenio Barba.